23 avril 2015

Jeudi 23 avril 2015

Quarante cinq minutes de Talgo depuis Séville, très confortable. J’arrive donc à Cordoue. J’achète une carte, cherche la rue de mon hôtel, introuvable. Je me renseigne, personne ne la connaît. J’essaie donc de trouver l’hôtel Windsor Hôtel & Tower qui m’avait séduit pas sa situation et sa piscine. Introuvable. Au syndicat d’initiative on ne le connaît pas et pourtant mes 300 € ont bien été prélevés. Je vérifie encore… Internet ignore le monde, sa géographie est plate et les distances n’existent pas dans son temps réel. L’hôtel que... [Lire la suite]
Posté par balpe à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 avril 2015

Lundi 20 avril 2015

Cinq jours à Saint Riquier où j’ai dû retourner pour l’inauguration de l’exposition dont je suis partiellement commissaire. Une assez belle réussite je crois. Un bref passage à Paris pour une nuit dans mon appartement puis retour à Séville. Bizarrement je me sens plus chez moi ici, où je ne suis que locataire temporaire, qu’à Paris où je suis propriétaire. Pourtant il faisait beau à Paris, un peu moins chaud qu’ici mais la lumière était à peu près la même. Heureusement parce que le voyage de retour a été assez éprouvant. J’avais... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 avril 2015

Mardi 14 avril 2015

Certains s’étonnent de mon insistance à parler de mes piscines, mes marches ou mon vélo mais ce sont les rares moments où le corps existe dans le seul bonheur de vivre, d’être ce qu’il est, un être qui fonctionne au mieux dans le monde et le temps, c’est une réelle jouissance. Il paraît que ce n’est qu’une question d’endorphine. D’accord, je me drogue ainsi naturellement mais, ce qui est sûr, c’est que chaque fois que je sens venir une légère dépression je sais ainsi trouver un remède par mes propres ressources. Il y a aussi l’amour... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 avril 2015

Lundi 13 avril 2015

Hier, petite déprime, c’était l’anniversaire de Claudette comme Facebook, ce grand cimetière virtuel, le rappelle à tous ses amis. Une cicatrice mal guérie, un membre amputé dont la douleur ne disparaîtra jamais… Lisbonne, Sète, Séville, la Bretagne… autant de prothèses qui n’auront jamais la valeur de la présence réelle. À cela je ne connais qu’un seul remède : fatiguer le corps. Je sais ce que cela peut avoir de mystique car dans de nombreuses religions, la fatigue, la souffrance des corps est un des moyens d’accéder à la... [Lire la suite]
12 avril 2015

Dimanche 12 avril 2015

Ce matin je me suis éveillé à Séville. J’aurais pu être à Rome, Athènes, Prague, Londres, Hambourg, Berlin… J’étais à Séville et je n’ai pu m’empêcher de me demander pourquoi j’étais là plutôt qu’ailleurs. Bien sûr, je ne délire pas et je sais bien que j’avais choisi cette ville, retenu un appartement, pris des billets d’avion mais cette réponse n’était pas satisfaisante, pourquoi ai-je fait tout cela pour Séville et non pas pour ailleurs car des villes, de ce qu’on en dit d’habitude, peu m’intéresse réellement. Visiter les monuments... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 avril 2015

Mardi 7 avril 2015

Donc hier après-midi, piscine. rien à en dire. Une piscine de 25 mètres, normale. La seule chose intéressante est qu’ici il n’y a pas de cabine pour se changer. Tout le monde à poil dans le vestiaire — hommes et femmes séparés cependant — comme à Lisbonne. Il faudrait établir une carte européenne des rapports à la nudité, ce serait sûrement intéressant… Le soir j’ai testé un autre restaurant, un restaurant basque, le Sagardi, à la limite du quartier touristique, en haut de la rue Argote de Molina. Enfin, en haut est une expression... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,