05 avril 2015

Dimanche 5 avril 2015

Je m’étais promis de ne plus parler des processions mais… impossible. Mon appartement bien que très confortable (peut-être pour ça…) étant très mal équipé pour faire la cuisine, je vais au restaurant essayant de varier mais celui où je suis allé ne mérite pas qu’on le nomme. Quoi qu’il en soit il était à un quart d’heures à pied. J’y vais vers vingt heures trente — tôt ici. Quand j’ai fini je m’en retourne en me promettant de flâner. Je voulais me laisser aller à mon habitude de picorer ces petites choses anodines entraperçues ici ou... [Lire la suite]
Posté par balpe à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 avril 2015

Samedi 4 avril 2015

Très difficile d’éviter les processions dans Séville même si dans mon premier billet, confondant procession et lieux de passage j’an ai multiplié le nombre. Il y en a quand même cinq fois dix-huit… Hier, je m’étais promis d’y échapper mais, en revenant du très bon restaurant où j’ai mangé un excellent riz noir grillé au calamar (El Contenedor 50 calle San Luis) je suis tombé sur une rue barrée par une d’entre elles. J’ai donc dû faire un détour mais on se perd facilement dans les innombrables petites, tortueuses, labyrinthiques rues... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 avril 2015

Vendredi 3 avril 2015

La journée commence tôt  (ou le 2 avril finit tard) car je n’ai pas pu résister à aller à la procession de la Macarena qui est, dit-on ici, celle qui dans la nuit du jeudi au vendredi est le point culminant de la semaine sainte. Je n’y suis allé qu’à onze heures et le parcours était déjà complètement rempli de familles avec leurs petites sièges pliants que des chinois se chargent de vendre à ceux qui n’en ont pas. Par contre les enfants avec leurs tambours semblent avoir disparu comme les andalouses absentes comme si leur tenue... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 avril 2015

Jeudi 2 avril 2015

Séville explose de couleur pour faire oublier la violence du bleu de son ciel que même la gaze légère de minces fumées de nuages ne parvient pas à atténuer. Séville sent le jasmin. Séville, en cette semaine sainte, a aussi une odeur d’encens. Séville mobilise tous les sens : odeurs, vue, chaleur sur la peau, sons de ses innombrables cloches et des sirènes lointaines d’ambulance et de police. Séville ne connaît ni la nuance ni la modération. La raison ne peut qu’y avoir moins d’importance que la passion. Je voulais aujourd’hui... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 avril 2015

Mercredi 1 avril

Quitter Paris où il fait une dizaine de degrés avec un vent froid mais cependant un ciel un peu lumineux. Attendre à Orly en essayant de ne pas pester contre les compagnies dites low-cost mais où le prix du kilo de bagage est le même que celui du voyageur, où il faut payer pour la réservation, pour les sandwiches, les boissons… Transavia… Et cette couleur affreuse des costumes des hôtesses qui dans leur vert criard ressemblent aux ouvreuses de cirque de mon enfance L’avion est vraiment devenu démocratique, c’est-à-dire que si chacun... [Lire la suite]
Posté par balpe à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,